Voyage aux Philippines : le surprenant village de pêcheurs d’Old Sagay

Un voyage aux Philippines, l’archipel aux 7107 îles, offre un éventail de possibles proche de l’infini pour le voyageur qui aime être surpris. Au nord de l’île de Negros, dans la partie occidentale de la région des Visayas, se trouve le village de pêcheurs d’Old Sagay, un lieu de passage pour les nombreux touristes qui souhaitent se rendre sur le banc de sable de Carbin Reef pour y passer la journée au large.

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2014/05/voyage-philippines-syano7-700x464.jpg

C’est là, sur la plage de Margaha (« sable noir », en dialecte local) que le peintre Nunelucio Alvarado a établi sa galerie, Syano Artlink, un espace hybride qui fait aussi office d’atelier et de maison. Nunelucio est originaire du barangay (quartier) Fabrika de Sagay City, la partie plus récente de la ville qui s’est développée successivement grâce à l’industrie de la canne à sucre puis à l’exploitation des bois multiséculaires depuis une concession forestière américaine tout au long du siècle dernier.

Nunelucio a choisi de demeurer au milieu de la communauté locale afin que l’art qu’il y expose puisse être accessible à toutes et tous. Le collectif Pintor Kulapol qu’il anime depuis les années 1980 y organise régulièrement expositions et activités culturelles.

La structure, en très grande partie composée de bambou et d’une base en ciment, fait de ce lieu un espace complètement ouvert sur la nature, agréable même en pleine journée grâce à la brise marine qui ne s’arrête presque jamais de souffler.

Depuis la plage, par temps clair, on peut apercevoir l’île de Panay et les îles au large de Concepción. Les différentes marées y rythment la vie et transforment cet endroit hybride tantôt en château, tantôt en bateau selon l’heure de la journée et le poste d’observation. Amis, voyageurs et personnages de la vie locale s’y croisent, amoureux de la nature et amateurs d’art, pour partager un moment de vie avec l’hôte qui propose volontiers le café à ses visiteurs.

Dernièrement s’y est déroulé la deuxième édition du festival Nature Encounter, fête célébrant la nature et les arts. « Nous avons exploré la terre, le vent et l’eau, les trois éléments présents à l’état naturel ici », nous explique Nunelucio. « L’idée d’utiliser la mer comme un support artistique est venu il y a deux ans lorsqu’un hommage a été rendu par Pintor Kulapol aux victimes du ferry qui a sombré dans les eaux au large de Sagay ».

Le festival, ouvert à toutes et tous, et gratuit, a rassemblé de nombreux artistes, voyageurs et amis, venant d’un peu partout dans la région. Il a notamment permis de donner le jour à 7 structures en bois ou haligi (« piliers »), installées sur la plage grâce à l’aide de la ville. Formant depuis lors un vrai monument visitable visible depuis le port, ils furent décorés tout au long du festival pour en faire une véritable oeuvre d’art collectif accessible à tous.

Il est possible de passer la nuit à Old Sagay grâce aux nombreuses locations le long de la plage. Ainsi les passants auront la possibilité de se rendre sur l’île de Suyac, visible au large, où un parc écologique a été tout juste installé au cœur de la mangrove centenaire, sûrement l’une des plus vieilles des Philippines.

L’occasion rêvée de découvrir une autre surprise que réserve l’archipel aux voyageurs à la recherche d’endroits uniques, encore préservés et protégés. Une surprise qui fera sûrement passer Carbin Reef pour un vulgaire banc de sable relativement cher et sans grand intérêt.

Notons que ce parc écologique est un projet de développement durable mis en place par la ville de Sagay; il est directement géré par la communauté de l’île à travers l’association Suyac Island Eco Tourism Association (Sietas). Ainsi les revenus générés par les visites et la location d’espaces pour y passer la journée servent à maintenir et développer le site et à rémunérer les membres qui y travaillent, apportant une source de revenu complémentaire à ceux de la pêche pour les familles de l’île. Une bonne excuse de venir gouter leur délicieux kinilaw, plat local à base de poisson crû dans sa marinade de lait de coco, de vinaigre, de piment et de cacahuète, entre autres.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre : Le barangay Old Sagay fait partie de Sagay City. Les bus locaux permettent de se rendre à Sagay City depuis Bacolod City (North Terminal) à l’ouest et San Carlos à l’est. Ensuite depuis le terminal de bus de Sagay City, prendre un tricycle (9 Pesos lorsqu’il est pris en commun avec les locaux, autours de 100 Pesos en course spéciale) et aller jusqu’au Museo sang Bata. De là, marcher le long de la plage vers l’ouest pendant 500 m. Si vous êtes en voiture, la plage est accessible à marée basse, mais pas à marée haute. Pour ceux qui se déplaceraient en bateau la plage de Margaha est accessible directement par la mer. Après avoir mis cap sur Old Sagay (entre Cadiz et Escalante), les 7 piliers vous guideront. Si vous résidez sur l’île de Bantayan (Cebu), une liaison par bateau vous amènera jusqu’à Cadiz; de là prendre un bus jusqu’au terminal de Sagay City pour rejoindre ensuite Old Sagay. L’île de Suyac est accessible par bateau depuis le port d’Old Sagay.

  • Site internet : Page Facebook de Syano Artlink et Parc écologique de la mangrove de l’île Suyac (en anglais)

  • Il est préférable de contacter Nunelucio Alvarado à l’avance (en anglais) afin de s’assurer de sa présence lors des jours de visite prévus. Par e-mail à l’adresse akosinunelucio [at] gmail.com ou bien par message privé via sa page personnelle Facebook

Textes et photos : Simon Olivieri et Marisol Alquizar.

VOYAGER PAS CHERLa rédaction vous conseille :

Voyager avec 20 euros par jour, le guide
En savoir plus

Virginie - Vie Productive.com - Fontenay-aux-roses"Enfin un guide voyage qui démonte point par point la plus courante des excuses. Non, voyager ne coûte pas forcément cher ! "

Katy Chey - Communication et marketing - Londres"Voilà un guide pour voyager qui déborde de conseils avisés et malins ! Les bons plans qu’il contient s’adressent à tous voyageurs, expérimentés ou non"

Julien Valat - Blog Vitamin-e - Montréal, Canada"Ma première lecture de ton guide m’a enthousiasmée car tu y livres un réel tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux voyageurs"


Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :
Philippines

Vous aimeriez nous proposer un article similaire ? C'est par ici !

Pas encore d'article similaire

Vous aimeriez nous proposer un article similaire ? C'est par ici !

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.