VDN s’engage pour un tourisme alternatif, responsable, économe et insolite

Après une année 2012 qui a vu nos premiers pas sur la toile, la nouvelle année qui s’ouvre s’avère riche de promesses et d’ambitions pour VDN. Communauté de blogueurs et professionnels du voyage, notre site assumera en effet une tournure plus militante, en faveur du voyage alternatif, responsable, écolo, économe… et insolite.

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2012/12/vdn-joyeux-noel.jpg

Si Voyageurs du Net est né officiellement fin 2011, nous n’avons commencé à enrichir le site de façon régulière qu’à partir de l’été 2012. Dans la foulée, nous avons fait notre apparition autour de septembre sur Facebook, puis Twitter. Après 6 mois d’activité régulière, notre blog, en hausse régulière, approche les 2000 visiteurs/mois et compte quelque 175 inscrits à notre page Facebook et plus de 90 sur Twitter. Pour cela, nous vous disons merci et vous invitons à faire connaître VDN à vos amis.

2012 nous a permis aussi de nous entourer d’un réseau de blogueurs du voyage et de professionnels du tourisme alternatif, que nous souhaitons valoriser pour l’exemplarité concrète d’alternatives au tourisme de masse qu’ils proposent. Tous ces partenaires, nous les remercions également chaleureusement pour avoir cru en notre initiative et l’avoir appuyée en participant à VDN.

Nous avons aussi eu l’occasion d’exposer nos deux initiatives, Voyageurs du Net et les Ateliers francophones de journalisme, çà et là (intervioux pour Regardailleurs et pour La Terre sur son 31, présentation sur ABM.fr) et les réactions que nous avons reçues, encourageantes, nous ont confirmé que nous avions trouvé une voie qui nous ressemble : celle d’une parole politique et critique sur le phénomène touristique. Et c’est précisément dans cette direction que nous allons avancer.

Conférence de rédaction subaquatique des Voyageurs du Net : Kalagan glisse une proposition hardie à Mikaël, qui semble dubitatif.

S’unir contre le tourisme de masse et pour un voyage responsable

Ainsi, à l’heure du bilan, nous nous estimons satisfaits en regardant le chemin parcouru, mais considérons que nous allons devoir affirmer davantage notre identité éditoriale. Démontrer par l’exemple qu’il y a, d’une part, d’autres façons de voyager que celles promues par les porcheries du tourisme de masse (cf. l’article consacré à Cancun publié sur Ragemag.fr), des façons décentes, respectueuses d’autrui et de l’environnement. Démontrer aussi par l’exemple que l’union fait la force face au capitalisme amoral de l’industrie touristique dominante et c’est pourquoi tous les acteurs convaincus qu’il est possible de voyager autrement gagneront à se réunir.

Car voici bien ce à quoi nous désirons œuvrer : rassembler et promouvoir une parole et des actes moraux, responsables, dans le tourisme et le voyage. Mais encore : donner à penser le phénomène touristique dominant, sous un angle politique, social, économique, éthique. Mais aussi, corollairement, promouvoir toutes les formes de voyage alternatif : lieux insolites ou abandonnés (« exploration urbaine », domaine dans lequel nous avons fait notre première incursion avec l’article sur l’hôtel particulier abandonné de Loulé, au Portugal), écotourisme et tourisme communautaire (la lagune de Chicabal au Guatémala, la coopérative écologique de avion plastoc

Le voyage en avionet de plastoc : une certaine idée du voyage alternatif

S’ouvrir à autrui : en voyage comme au retour

Nous tenons, enfin, que la curiosité qui porte vers les lointains, ne doit pas s’éteindre et s’anesthésier lorsque l’on retourne au bercail, mais qu’elle doit illuminer tout alentour. C’est pourquoi nous faisons nôtre cette parole de Jean-Jacques Rousseau : « Défiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher au loin dans leurs livres des devoirs qu’ils dédaignent de remplir autour d’eux. Tel philosophe aime les Tartares, pour être dispensé d’aimer ses voisins ». Car cette curiosité pour le monde, lorsqu’elle est allumée, peut comme un feu prendre et ne jamais s’éteindre tant qu’elle est alimentée. Et il faut alors considérer avec la même saine curiosité fraternelle le paysan du Vietnam et celui du Cantal, le bar populaire mexicain et le PMU local… La fraternité – qui n’est pas un acte de stérile acceptation de tout au nom de préceptes relativistes – qui parfois s’exprime dans la curiosité pour le lointain gagnerait souvent à s’exprimer aussi pour le prochain : prolétaires, artisans, paysans de France, c’est-à-dire pour son voisin.

Le voyage peut apprendre l’amour d’autrui, donc la solidarité, donc le sens civique qui fonde la conscience politique, et c’est à cette vision que nous sommes attachés. Et c’est cette vision que nous souhaitons défendre.

C’est pour la promotion de toutes les formes de voyage et de tourisme qui soient positivement curieuses, respectueuses et fraternelles que nous vous invitons à rejoindre les Voyageurs du Net et à construire avec nous ce projet. Pour parler de lieux insolites, de projets éco-touristiques et/ou communautaires, pour livrer vos réflexions, observations, conseils & expériences sur le voyage, ce site est aussi le vôtre :

Les Voyageurs du Net vous souhaitent un joyeux Noël 2013, car ils ne l’ont pas vraiment fait en 2012, et une joyeuse année 2013, car ils sont généreux et exquis.

Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :

Il y a 14 commentaires

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.

  1. ludovietnam

    Voilà quelques semaines que j’ai découvert votre site et surtout vous, les auteurs.

    Finalement je me suis rendu compte que ce n’était pas en vain que des personnes se révoltent contre le tourisme de masse et les dégâts occasionnés par celui-ci.

    Comme vous le dites, tous ensemble nous pouvons changer et faire évoluer les choses si on le désire, si on s’ouvre à la vérité, celle qui va dans un premier temps nous éblouir et nous sembler douloureuse mais qui par la suite nous apportera enfin l’essence même d’un voyage, PARTAGER, DECOUVRIR et COMPRENDRE l’autre…

    Comme vous le dites si bien :

    « Le voyage peut apprendre l’amour d’autrui, donc la solidarité, donc le sens civique qui fonde la conscience politique, et c’est à cette vision que nous sommes attachés. Et c’est cette vision que nous souhaitons défendre. »

    C’est à base de petites choses que l’on réalise de GRANDES CHOSES et c’est ce que vous êtes entrain de réaliser alors surtout, pour nous, partisans de votre cause, poursuivez dans ce droit chemin que vous avez choisi, contre vents et marées, nous sommes avec vous!!

    Belle et heureuse année 2013 à vous et bon courage…

    Ludovietnam

    • Mikaël

      Merci beaucoup Ludo pour ces arguments qui nous font chaud au coeur et nous confirment que nous avons fait un juste choix. Nous espérons que l’avenir nous le confirmera.
      Bonne année à vous aussi !

    • Mikaël

      Merci beaucoup Ludo pour ces arguments qui nous font chaud au coeur et nous confirment que nous avons fait un juste choix. Nous espérons que l’avenir nous le confirmera.
      Bonne année à vous aussi !

    • Mikaël

      Bonjour Ludo et merci pour ces voeux et vos encouragements, qui nous confirment que nous avons fait un juste choix éditorial. Nous espérons que les mois à venir nous donneront raison.
      Bonne année à vous et à bientôt !

    • Mikaël

      Bonjour Morgane,

      Que diriez-vous alors de participer à notre combat à nos côtés ? D’exprimer ce que vous pensez sur le tourisme de masse ou mieux : de valoriser des alternatives que vous trouvez défendables ? Si ça vous tente, je vous invite à m’écrire : mikael]at[voyageurs-du-net.com : on pourra alors discuter de possibles articles, qu’en dites-vous?

  2. Mikaël

    Bonjour Morgane,

    Que diriez-vous alors de participer à notre combat à nos côtés ? D’exprimer ce que vous pensez sur le tourisme de masse ou mieux : de valoriser des alternatives que vous trouvez défendables ? Si ça vous tente, je vous invite à m’écrire : mikael]at[voyageurs-du-net.com : on pourra alors discuter de possibles articles, qu’en dites-vous?

  3. morgane

    c’est le genre de voyage qui en plus d’aider les autres te fait remonter ton estime de soi et des autres. Je pense qu’il faut le faire au moins une fois dans sa vie

  4. book photo

    bonne initiative pour démarrer l’année 2013 en beauté. Je pense le développement du tourisme sous différentes formes nous incombent tous et que nous devrons en faire notre affaire. Étant passionné des voyages et nouvelles découvertes, je me joins à votre projet.

  5. Benoit (novomonde)

    Super projet… d’accord sur toute la ligne!

    On a pas encore eu le temps de participer à votre projet pour le moment. Mais comme on va essayer de voyager de façon responsable (le plus possible en tout cas) pendant notre tour du monde, les sujets d’article ne devrait pas manquer… On a plein d’idées et de projets en tête qu’on sera ravi de partager aussi sur VDN…

    bonne continuation et à bientôt…

    • Mikaël

      Bonjour Benoît,

      C’est avec grand plaisir que j’accueillerai tes propositions. Au cas où vous tu n’aurais pas encore mon courriel : mikael[at]voyageurs-du-net.com.

      A très bientôt,

      M

  6. Tasty Trip@Voyage Monde

    Bonne année 2013 à vous aussi!

    Le concept de voyage éthique est un sujet vaste, voir même incontournable pour qui souhaite donner du sens à ses actions, et je suivrais avec attention ce blog, car je m’intéresse au sujet également 😉

    Je n’ai que trop peu d’informations à partager à ce sujet mais je vous soutiens dans cette initiative.

  7. Jonathan de voyagecast

    Je trouve cette initiative très intéressante, bien que je sois toujours méfiant quand on parle de tourisme responsable… C’est un terme tristement mal utilisé pour le marketing de tout genre…

    Mais j’espère sincèrement qu’avec des blogueurs voyageurs on puisse trouver quelques endroits et des associations qui font des efforts pour améliorer les choses !


Laisser un commentaire