Dans la baie de Paimpol, une vieille et élégante dame trône en majesté : l’abbaye de Beauport

Face à la baie de Paimpol, l’abbaye de Beauport se dresse avec la majesté de ses 800 ans bien tapés et de travaux qui l’ont rendue à sa grandeur. Inscrite en 1862 sur la liste nationale des monuments historiques, elle est à présent un lieu de promenade et de découverte remarquable où les végétations s’harmonisent avec les ruines, à la faveur d’une restauration réussie. Un lieu enchanteur à découvrir.

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2013/09/abbaye-beauport-tourisme-bretagne-nord-galerie-05-700x394.jpg
abbaye-beauport-tourisme-bretagne-nord

Abbaye de Beauport : l’aile dédiée aux convers (à gauche) et l’église abbatiale (à droite) vues depuis le chemin d’accès.

C’est en 1202 qu’Alain de Goëlo, comte de Penthièvre, décide de fonder une abbaye. Des chanoines fidèles à la règle de saint Augustin s’installent alors dans ce lieu, entre l’embouchure du ruisseau Correc et un marécage. Durant deux siècles, l’abbaye prospère ; elle connaît un second souffle au tournant des XVIIe et XVIIIe siècle, quoique la règle soit suivi avec beaucoup moins de rigueur qu’à ses débuts. Lors de la visite guidée, nous apprenons, par exemple, que l’alternance de jours maigres et de jours gras était alors totalement oubliée, et que, somme toute, l’abbaye avait atteint un tel niveau de ribauderie que l’on disait qu’« il n’est pas de femme à l’entour qui n’ait père à Beauport », que les moines descendaient régulièrement à la taverne du coin, ou encore que Beauport était la meilleure table de Bretagne. Il faut dire que les moines, certainement plus bedonnants et ripailleurs au XVIIIe qu’à la fondation, marquée par l’obédience à la règle austère, allaient se servir à la criée, et qu’ils mangeaient quotidiennement des huîtres crues et cuites. A un certain stade, les moines disposaient même d’onze servantes… alors qu’ils étaient sept… (Mes souvenirs sont peut-être imprécis quant aux chiffres).

abbaye-beauport-tourisme-bretagne-nord-galerie-05

Vue du cloître de l’abbaye de Beaufort depuis l’église abbatiale, à travers le péristyle et l’arcature.

abbaye-beauport-tourisme-bretagne-nord-galerie-04

L’église abbatiale de Beauport vue de l’intérieur.

Peu à peu laissée à l’abandon à partir du mitan du XVIIIe siècle, l’abbaye fut largement victime de pillages à la Révolution et par la suite. Redécouverte au XIXe siècle, elle fut ajoutée à la liste des monuments historiques en 1862, Prosper Mérimée, estimant même qu’il s’agissait du seul monument qui valût le déplacement en Bretagne !

abbaye-beauport-tourisme-bretagne-nord-galerie-17

Le silence est d’or, dans le monastère : ainsi donc, ce chanoine figuré en train de chanter, représentait la transgression du vœu de silence monacal.

abbaye-beauport-tourisme-bretagne-nord-galerie-18

Le bâtiment au duc fut l’atelier, notamment métallurgique, des travaux d’artisanat internes à l’abbaye. On y trouve notamment des fours de bronziers, construits bien après la fondation.

abbaye-beauport-tourisme-bretagne-nord-galerie-20

A ce jour, une visite guidée des lieux offre une idée assez complète de l’organisation monacale depuis les temps médiévaux jusqu’au XVIIIe siècle, et offre un spectacle où les jardins et les vestiges architecturaux tout de même assez complets et très bien restaurés rappellent ces peintures de ruines du XVIIIe siècle (Fragonard, Hubert Robert, Piranèse…). Des expositions y sont organisées régulièrement, offrant un complément de compréhension historique bienvenu.

Infos pratiques

Horaires de visite : tous les jours, de 10h à 12h et de 14h à 18h du 15 mars au 15 juin ; de 10h à 19h du 15 juin au 30 septembre ; de 14h à 17h du 1er octobre au 15 mars.

Tarifs : 5,50 ou 6€ par adulte selon la période de l’année ; tarif réduit à 5€ ; tarif enfant de 1,5 à 3,5€ selon l’âge et la période de l’année. Détails des tarifs sur la page Informations du site de l’abbaye.

C’est où? L’abbaye est située au lieu dit Kérity, sur le territoire de la commune de Paimpol, à quelques courts kilomètres du centre-ville. Elle est aisément accessible, en voiture ou à vélo.

Toutes les informations complémentaires et détailles sur le site Internet de l’abbaye de Beauport

Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.