Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/voyageur/public_html/wp-content/themes/bucket/wpgrade-core/vendor/redux3/extensions/customizer/extension_customizer.php on line 437

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/voyageur/public_html/wp-content/themes/bucket/wpgrade-core/vendor/redux3/extensions/customizer/extension_customizer.php on line 450

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/voyageur/public_html/wp-content/themes/bucket/wpgrade-core/vendor/redux3/extensions/customizer/extension_customizer.php on line 476
Thingyan, le Nouvel an birman et sa fête de l'eau

Thingyan, le Nouvel an birman et sa fête de l’eau

Même si chaque réveillon a sa petite particularité tous les ans, nous avons généralement dans le monde occidental une formule assez répandue pour célébrer l’arrivée de la nouvelle année : à peine remis des fêtes de Noël, nous nous retrouvons en l’agréable compagnie de notre famille ou de nos amis pour un bon et copieux dîner, une bouteille de champagne et le fameux décompte à minuit le 31 décembre, avant de souhaiter une bonne année une dizaine de fois à tous ses proches pendant plusieurs jours. Dans plusieurs pays d’Asie du sud-est, les festivités sont tout autres.

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2013/09/birmanie-thingyan-nouvel-an-birmanie-01.jpg

Au Cambodge, au Laos ou encore en Thaïlande, les ripailles du Nouvel an sont replacées par des fêtes populaires et religieuses durant plusieurs jours. L’eau y est souvent un symbole important et y prend une grande place. Plusieurs fêtes de l’eau ont lieu sur tout le continent.

A Myanmar (ou en Birmanie, nom toujours officiel en France et au Canada), le Nouvel an se déroule sur 4 à 5 jours : il est appelé communément le Thingyan, ou « la fête de l’eau ».

Les Birmans, majoritairement de confession bouddhique, célébraient le Thingyan en fonction du calendrier luni-solaire, à la mi-avril. Ces dates sont maintenant fixées du 12-13 au 16 avril: durant ces 4 à 5 jours, on distingue trois périodes distinctes :

Le premier jour, la « veille de Thingyan », s’avère plus être une journée d’anticipation des festivités, spirituelle et religieuse, qu’une journée de festivité. Pendant ce premier jour, les bouddhistes birmans ne prennent alors qu’un seul repas avant midi et passent le restant de leur journée à réaliser des offrandes aux moines et aux statues de Bouddha. Cependant, une fois la nuit tombée, une tout autre ambiance s’installe dans les rues des villes, plus joyeuse, colorée et légère. Spectacles, rassemblements de danses, parades et chants festifs viennent animer les rues.

Danses traditionnelles birmanes

Danses traditionnelles birmanes

Le lendemain débute la « vraie » fête de l’eau, et ce pour trois jours. A un signal donné (un coup de canon en général), les habitants sortent de chez eux et versent des litres d’eau dans la rue, de manière à laver les péchés de l’année courante, purifier les rues des esprits malins et apporter paix et prospérité avant le début de la nouvelle année. Les passants et véhicules sont alors aspergés, contents d’être rafraîchis durant la période la plus chaude de l’année. En ville, des stations temporaires d’eau sont mises à disposition et les habitants se munissent de n’importe quel récipient, du classique seau d’eau jusqu’au tuyau d’arrosage, en passant par le pistolet à eau, pour profiter pleinement de ces trois jours festifs et… bien arrosés.

thingyan-nouvel-an-birmanie

Pas besoin d’Eléphant bleu en Birmanie

2 Birmans s'arrosant l'un-l'autre

Deux Birmans s’arrosant l’un l’autre

Le cinquième jour, la fête de l’eau touche à sa fin, laissant place à la nouvelle année. Ce jour là, les Birmans rendent généralement visite à leurs aînés et passent un moment avec tous leurs proches. Souvent, des poissons qui étaient piégés dans un lac asséché sont déplacés dans un point d’eau plus viable, et des oiseaux sont relâchés, pour commencer l’année sous un bon karma.

Même s’il existe déjà quelques agences qui proposent des circuits en Birmanie, ce pays dictatorial est surtout connu pour faire parti des pires pays du monde en matière de libertés publiques. Pourtant, plusieurs récits de voyage comme celui-ci par exemple donnent envie, d’autant qu’il se dit de plus en plus que la Birmanie s’ouvre aux touristes. La Birmanie serait une de ces destinations d’Asie exceptionnelle, comme le prouve cette joyeuse coutume populaire.

Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.