Plages au Vietnam : quelques petites choses à savoir

Vous avez décidé de passer vos prochaines vacances au Vietnam tout en profitant de la plage? Très bonne idée. Le pays compte quelques coins vraiment attrayants qui raviront n’importe quel voyageur en quête de sable fin et d’eau chaude. Kevin nous en présente ici trois.

Il faut savoir que les plages du Vietnam sont essentiellement exploitées pour le tourisme. Les Vietnamiens, comme les Asiatiques en général, ne sont pas fanas des baignades et, quand bien même on se jette à l’eau, on prend le bain tout habillé. En grande partie par pudeur et par peur de prendre le soleil. Par contre, ils remplaceront sans problème la baignade par des séances de shooting photo.

Je m’attarderai plus sur les plages au sud du Vietnam. En grande partie car j’ai eu l’occasion de m’y rendre et que je bien placé pour vous en faire un retour. Toutes les destinations que je vous cite ci-dessous sont accessibles depuis Saïgon en bus, en bateau ou encore en avion.

La plage de Vũng Tàu

C’est la plus proche de Saïgon… et la moins touristique. Parfois prise d’assaut par les locaux le temps d’un weekend, Vũng Tàu possède plusieurs plages. Je pensais partir pour une destination paradisiaque. Grande a été ma surprise, une fois sur place. La plage n’a rien d’exceptionnel. Pire encore : elle est sale.

Ce qu’on ne m’avait pas dit, c’est que quelques restos locaux sont installés sur la plage et tout le monde sait qu’un Vietnamien crache par terre ce qu’il ne mange pas… J’ai donc dû slalomer entre les carcasses de crevettes et autres crabes. Une certaine idée de l’exotisme…

vung-tao

Par contre, l’eau est à une très bonne température et vous n’hésiterez pas longtemps avant de piquer une tête. Pas de pollution visible et une atmosphère authentiquement vietnamienne ont fait que j’ai pu profiter pleinement de mon après-midi plage. En plus, les montagnes en fond, donnent un certain cachet au site.

Votre guide spécialisée au Vietnam

Guide Vietnam

Besoin d'aide pour planifier et réaliser votre voyage au Vietnam ?
Prenez contact avec Maguy, l’experte local de TraceDirecte.
Nous vous offrons un devis et vous pourrez échanger directement avec elle via votre espace client, et même l’appeler au Vietnam avec un numéro gratuit ! En savoir plus en cliquant ici.

Je vous conseille, par ailleurs, de prévoir une solution vous changer car si vous comptez sur les vestiaires publics, vous risquez d’être dégoûté tant ils sont sales. J’ai pu me débrouiller en donnant quelques dongs au resto du coin pour utiliser sa douche.

Le bilan est donc plutôt mitigé pour la plage de Vũng Tàu, son principal avantage étant qu’elle est accessible en 2 heures depuis Saïgon via un speed boat.

Les plages de MuiNe

Autre destination phare, MuiNe ! Cette ville tout en longueur est à 4 heures de bus de Saïgon. Paradis des surfers et autres kite-surfers. Vous trouverez d’ailleurs de nombreuses agences proposant des activités aquatiques. Si vous voulez vous adonner à la planche pour pas trop cher, c’est l’occasion rêvée.

Beaucoup plus touristique que Vũng Tàu, sa succession d’hôtels et de bars le long de la côte est ce qui frappe d’emblée. Le hic dans tout ça, c’est que les hôtels sont tellement près de la mer que les plages ont quasiment disparu.

hotel muine

L’avantage est que vous pourrez piquer une tête dans l’eau à même pas 25 mètres de votre chambre d’hôtel. Cependant, si vous vous éloignez un peu de ce complexe touristique, vous retrouverez des plages dignes de ce nom. J’ai quand même apprécié de prendre mon petit déjeuner, les yeux rivés sur le large, au son des vagues claquant contre la digue. Je vous conseille aussi de vous rendre sur les dunes de sable de MuiNe. Par temps mitigé, le jeu de couleurs est tout simplement sublime.

La plage de Nha Trang

Pour vous rendre à Nha Trang, il faudra compter une nuit de trajet depuis Saïgon. Vous aurez aussi la possibilité de prendre l’avion mais c’est tellement plus sympa par voie terrestre. Inutile de tourner autour du pot, Nha Trang est hyper touristique et vous ne pourrez pas manquer l’île face à la plage qui fait office de Disneyland.

Il faut cependant noter qu’elle possède vraiment l’une des plus belles plages du Vietnam. Le sable est fin et l’eau à température idéale. J’ai vraiment aimé m’y détendre et profiter de la vue sur les différentes îles au large.

Vous pourrez aussi manger des beignets locaux, qui n’ont rien à envier à ceux de nos plages. Quand j’y suis allé en septembre-octobre, j’ai été épargné par le flux touristique. L’hôtel dans lequel je dormais était presque vide. Aucun mal pour y louer un scooter et quitter la ville pour prendre un peu de hauteur et découvrir quelques criques et plages désertes. Un vrai régal.

nha-trang

En résumé

Tout comme en Thaïlande, les principales plages du Vietnam sont essentiellement prises d’assaut par les touristes et les complexes hôteliers qui suivent le mouvement. Ce n’est pas pour autant que les plages en perdent leur intérêt. Il faut parfois juste sortir de la ville ou faire quelques kilomètres pour trouver de la plage vierge.

N’oubliez pas qu’il y a aussi bien d’autres choses à faire au Vietnam et que si vous êtes un amateur d’activités aquatiques (pêche, plongée, surf…) vous pourrez pleinement vous y adonner.

Pour en savoir plus sur le pays, je vous conseille de télécharger mon guide sur le Vietnam. Vous y trouverez l’essentiel à savoir pour bien voyager au Vietnam.

Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :

Il y a 6 commentaires

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.

  1. Kalagan

    C’est peut-être une habitude occidentale de se baigner en maillot de bain ou en bikini. Pour des raisons de pudeur, ou peut-être culturelles, j’ai vu dans plusieurs pays des locaux se baigner tout habillé, surtout les femmes. C’est aussi le cas par exemple au Guatémala ou au Kenya. Bizarre …

  2. Istanbul

    C’est sûr qu’il y a tellement de choses à faire au Vietnam, mais aller sur une de ses magnifiques plages reste incontournable. Il y a toujours des possibilités d’en trouver une où il y a moins de touristes, assez rapidement.

  3. franck

    je rajouterai à cette liste (pour le sud vietnam)
    « Ca nà », un vilage située entre mui ne et nah trang,
    c’est un minuscule village de pêcheur, avec juste 4/5 hotel. l’eau est cristaline, la mer calme et il y a de gros rochers qui fond penser a des galets géants (un peu comme à koh tao).
    il n’y a personne, c’est la plus belle plage que j’ai trouvé entre nah trang et mui ne.
    Pour s’y rendre il faut prendre une moto.
    Plus près de nah trang, il y a cam rangh et son lagon.
    Il y a des plages sympa quand on quitte mui ne mais je vous déconseille mui ne de novembre à début mars : c’est la saison du kite surf, les plages sont envahies par les kiteurs (comme moi) et ça devient presque dangereux de se baigner au milieu des débutants. De plus, la houle et le vent sont tres forts à cette saison, c’est vraiment pas agréable de sentir le sable qui pique la peau a cause d’un vent régulièrement supérieur à 45kmh (perso j’adore).

  4. laurentfri

    J’habite au Vietnam depuis plusieurs années et toutes les plages que j’ai pu faire en famille sont des dépotoirs, sacs poubelles dans l’eau, des chaussures, conserves… enfin de tout, a Phu Quok, Mui Ne, pas d’usine de traitement en sortie d’hôtel pour les eaux usées donc tout est directement rejeté en mer a quelques mètres de la ou vous vous baignez…d’ailleurs a Mui Né il n’y a même plus de dunes de sables tant que tout a été détruit que des bungalows posé a quelques mètres de la plage, le mot d’ordre faire du fric le plus rapidement possible le restent ils s’en foutent…aucune gestion de rien…le capitalisme sauvage dans toute sa splendeur…pauvre pays…

    • Mikaël Faujour

      Bonjour et merci, Laurent, pour ce témoignage. Triste témoignage et qui confirme les méfaits, partout les mêmes, du tourisme (de masse… ou pas, d’ailleurs).
      Nous avons largement abordé le phénomène touristique sous divers angles, cela dans de nombreux articles : http://www.voyageurs-du-net.com/critique-voyage
      Un édito à paraître lundi prochain sur Cancun (Mexique) développe aussi sur ce même sujet…
      Bonnes lectures et n’hésitez pas à partager à vos contacts et amis, sur Facebook ou par courriel !


Laisser un commentaire