Pico de Orizaba : une ascension vers les neiges volcaniques du Mexique

Du haut de ses 5675 mètres, le pic d’Orizaba est le point culminant du Mexique. Ce volcan encore en activité se positionne comme le troisième sommet le plus haut d’Amérique du Nord. Appelé aussi Citlaltépetl, « la montagne étoilée », ce géant de roche laisse apparaître tout au long de l’année ses neiges éternelles, visibles à des kilomètres à la ronde. Son ascension n’est pas très difficile et offre en panorama des paysages époustouflants.

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2012/08/pico-de-orizaba-caldera-700x525.jpg

Où se situe ce volcan ? Comment y aller ?

Le volcan se trouve à environ de 250 kilomètres de Mexico City, sur la frontière entre les États de Veracruz et Puebla. On y accède en passant par Puebla puis par Tlachichuca. Ensuite, 2 solutions pour atteindre le refuge Nord de Piedra Grande, situé à 4260 mètres d’altitude : soit prendre un taxi qui vous emmènera au hameau de Villa Hidalgo, à 3400 mètres. Vous serez alors à 3 à 4 heures de marche du refuge ; soit demander à une compagnie touristique de vous y emmener en 4×4. Le refuge de Piedra Grande est sec et propre. Il est situé près d’un torrent venant de la face nord mais l’eau y est trop chargée de cendres pour être bue. Il faudra donc apporter vos propres bouteilles d’eau.

Refuge de la Piedra Grande

Refuge de la Piedra Grande

Votre guide spécialisée au Mexique

Guide Mexique

Besoin d'aide pour planifier et réaliser votre voyage au Mexique ?
Prenez contact avec Caroline, l’experte local de TraceDirecte.
Nous vous offrons un devis et vous pourrez échanger directement avec elle via votre espace client, et même l’appeler au Mexique avec un numéro gratuit ! En savoir plus en cliquant ici.

L’ascension par le flanc nord

Ce chemin, qui traverse le glacier Jamapa, est le plus pratiqué. Il est connu pour être celui qui est parsemé des plus beaux paysages. Il nécessite d’utiliser un équipement spécifique à l’ascension des glaciers : bottes, crampons et pics à glace. L’ascension est assez facile, sans aucune difficulté technique. La pente maximale est de 35 degrés. Depuis le refuge, il faut marcher environ 7 heures pour atteindre le sommet du volcan.

Flan Nord du Pico de Orizaba

Flanc nord du Pico de Orizaba

Les guides et agences conseillent en général de s’acclimater à l’altitude pendant quelques heures en faisant le tour du cratère du Nevado de Toluca, à 4600 mètres, puis par Iztaccíhuatl à 5230 mètres. Cela permet d’éviter le mal des montagnes.

Pico de Orizaba : le sommet

L’ascension du flanc nord mène sur la crête du cratère sommital. Le sommet du volcan se trouve 100 mètres plus loin, matérialisé par un amas de ferraille surplombé d’une croix métallique. S’offre alors une vue plongeante sur le cratère, les nuages et les volcans des alentours.

Cratère du Pico de Orizaba

Cratère du Pico de Orizaba

Sommet du Pico de Orizaba

Sommet du Pico de Orizaba

Quand faire l’ascension ?

On favorise en général l’ascension entre les mois de novembre et d’avril, pendant la saison sèche. Il fait normalement très beau et le ciel est assez dégagé pour pouvoir observer les paysages. Rien n’empêche pourtant de faire l’ascension en saison des pluies. En cas de grosse intempérie ou de tempête, la descente jusqu’au refuge ne prend que 3 à 4 heures. Vous profiterez alors de la neige.

Comment organiser son ascension ?

Si vous êtes voyageur indépendant, vous trouverez facilement à Mexico City ou à Tlachichuca des agences et guides locaux. Vous partirez alors en équipe avec un guide, un ou plusieurs porteurs et le matériel vous sera éventuellement fourni. Il est possible de faire l’ascension de Pic d’Orizaba en 2 jours à partir du refuge de Piedra Grande. Vous devriez compter plutôt 3-4 jours si vous voulez profiter pleinement de ce parc national, ce qui vous permettra aussi de prendre le temps de vous acclimater à l’altitude. Si vous préférez les séjours organisés, des agences comme Terres d’Aventures, spécialisé dans le voyage à pied, proposent des excursions all-inclusive mais pratiquent un tourisme très responsable.

Il n’est pas évident de trouver des informations concernant l’ascension du Pico de Orizaba sur internet, surtout en français. Si vous êtes anglophone, vous trouverez une page complète sur summitpost.org. Vous y trouverez quelques tarifs, quelques informations sur le matériel à emporter, des logements à Tlachichuca, des coordonnées de guides locaux…

Alors, chers lecteurs, êtes-vous prêts à grimper sur le toit du Mexique ? A moins qu’il y ait d’autres volcans d’Amérique centrale qui attirent votre attention ?

Cet article sponsorisé a été écrit par la rédaction des Voyageurs Du Net, en collaboration avec Mexico Today

VOYAGER PAS CHERLa rédaction vous conseille :

Voyager avec 20 euros par jour, le guide
En savoir plus

Virginie - Vie Productive.com - Fontenay-aux-roses"Enfin un guide voyage qui démonte point par point la plus courante des excuses. Non, voyager ne coûte pas forcément cher ! "

Katy Chey - Communication et marketing - Londres"Voilà un guide pour voyager qui déborde de conseils avisés et malins ! Les bons plans qu’il contient s’adressent à tous voyageurs, expérimentés ou non"

Julien Valat - Blog Vitamin-e - Montréal, Canada"Ma première lecture de ton guide m’a enthousiasmée car tu y livres un réel tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux voyageurs"


Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :
Mexique
Voyage en Amérique latine

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.