Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/voyageur/public_html/wp-content/themes/bucket/wpgrade-core/vendor/redux3/extensions/customizer/extension_customizer.php on line 437

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/voyageur/public_html/wp-content/themes/bucket/wpgrade-core/vendor/redux3/extensions/customizer/extension_customizer.php on line 450

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/voyageur/public_html/wp-content/themes/bucket/wpgrade-core/vendor/redux3/extensions/customizer/extension_customizer.php on line 476
Los Parachicos : une fête syncrétique christiano-maya au Chiapas

Los Parachicos : une fête syncrétique christiano-maya au Chiapas

A 20 minutes en voiture de Tuxtla Gutiérrez, la capitale de l’Etat mexicain de Chiapas, se trouve Chiapa de Corzo. Là, se déroule la « Fiesta grande » (Grande fête), du 4 au 23 janvier. Classée par l’Unesco Patrimoine immatériel de l’humanité, cette fête est un événement à la fois gastronomique et religieux… mais la danse des Parachicos est sans doute sa pièce de résistance. Visions d’un Mexique insolite.

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2014/01/parachicos-chiapa-corzo-mexique-insolite.jpg

Des masques aux traits européens, couronnés de cheveux blonds, dansent aux rythmes des sagattes (chinchines), pendant que des hommes habillés comme des femmes donnent des bonbons et de la monnaie aux enfants. C’est le point central de la Fiesta grande en l’honneur de deux saints (saint Sébastien et saint Antoine Abad) ainsi que de Notre Père d’Esquipulas, mais surtout d’une femme légendaire.

Parachicos-source-chiapadecorzo.mx Parachicos-source-entiemporealmx01

Votre guide spécialisée au Mexique

Guide Mexique

Besoin d'aide pour planifier et réaliser votre voyage au Mexique ?
Prenez contact avec Jean Laurent, l’experte local de TraceDirecte.
Nous vous offrons un devis et vous pourrez échanger directement avec elle via votre espace client, et même l’appeler au Mexique avec un numéro gratuit ! En savoir plus en cliquant ici.

Selon la tradition orale, une femme espagnole fortunée appelée Doña María de Angulo (en provenant du Guatémala ou du Nicaragua), arriva dans la région vers 1711, recourant désespérément la médecine indigène pour curer une étrange maladie qui afflige son fils. Tandis que le guérisseur préparait le traitement avec les eaux thermales du Cumbujuyú, une source d’eau, la mère demanda aux villageois une danse « para el chico » (« pour le garçon »), que les Indigènes entendirent « parachico ». Après quelques jours, le garçon fut guéri et Doña de Angulo remercia les Indigènes en leur offrant des grains et du bétail pour combattre la famine que la communauté traversait.

Si les locaux ont utilisé leur créativité pour fabriquer les costumes, la danse n’était, en revanche, pas vraiment improvisée. Elle inclut des éléments de danses préhispaniques, dont des sauts suivant le mouvement solaire, et est accompagnée de rythmes espagnols.

parachicos à Chiapa de Corzo en janvier 2007

Au présent, la danse est pratiquée avec fierté par les anciens Chiapanèques : ils dansent que les locaux (???) (à exception du 20 janvier, où les étrangères sont acceptées) et les préparatifs sont réalisés minutieusement par tous les Chiapacorceños. La fabrication des masques, depuis l’abattage des arbres jusqu’à la sculpture et la décoration, est réalisée par un artisan spécialisé. Environ 300 danseurs sont dirigés par un patrón, homme réputé dont le fonction se transmet à la génération suivante.

Parachicos-source-sendamaya Parachicos-source-entiemporealmx

Grâce à son inscription au Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’Unesco en 2010, la danse a gagné en notoriété et se trouve être un symbole majeur du folklore mexicain.

Pour prolonger, lire aussi : http://placeauxrites.wordpress.com/articles/la-fiesta-grande-de-chiapa-de-corzo/

Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.