Yerba mate : voyage au pays de la petite herbe, reine d’Argentine

Pourquoi donc un Argentin de sortie s’encombre-t-il souvent d’un thermos et d’un mate avant de franchir le seuil de sa porte ? Si vous êtes de passage en Argentine, vous ne pourrez qu’être surpris par l’attirail atypique de tout autochtone. Le mate fascine, le mate étonne, le mate surprend et finalement, le mate séduit. Le mate est vraiment très loin d’être une boisson comme une autre… Bienvenidos en Argentina !

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2016/10/yerba-mate-licenceccflickr-beatricemurch-700x468.jpg

Le quoi ?

Le mate est, sans conteste, LA boisson par excellence d’Argentine. Très proche du thé dans sa confection, son originalité réside dans son mode de consommation. Il est produit grâce à la yerba mate (herbe mate, littéralement), cultivée dans les provinces de Corrientes et de Misiones, au nord-est de l’Argentine, et se déguste dans une calebasse, qui peut avoir diverses formes et dans laquelle de l’eau est versée grâce à un thermos. L’eau se sirote grâce à une paille nommée bombilla, plantée à même l’herbe, à l’intérieur de la calebasse. D’un goût amer, il est souvent servi avec beaucoup de sucre et a des propriétés comparables à celles du café.

D’où vient-il ?

Profondément ancré dans la tradition argentine, il était,  à l’origine, consommé par les tribus indigènes guaranis, dans le nord-est de l’Argentine, ainsi qu’au Paraguay et au Brésil. Apprécié pour ses vertus thérapeutiques, le mate était considéré comme bienfaisant pour l’esprit : chassant la fatigue, il permettait d’être apaisé et de bonne humeur. La conquête des Espagnols a engendré la diffusion du mate dans toute l’Argentine, le mate étant adopté par les vagues de migration successives qui ont fondé la nation.

La culture gaucho s’est, quant à elle, réellement approprié le mate pour en faire un élément à part entière de son imaginaire, trouvant peu à peu sa place dans la pampa argentine. Si vous séjournez en estancia, vous ne pourrez pas passer à côté de cette boisson aujourd’hui typique !

yerba-mate-gaucho-de-corrientes-creative-commons-flickr-mariano-mantel

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Aujourd’hui, l’Argentine en exporte à l’étranger, tout comme le Brésil. Il est un marqueur social fort de l’identité argentine. Promenez-vous dans les foires (ferias) de San Telmo ou de la Boca, à Buenos Aires, pour découvrir les innombrables variétés de mate et de bombillas qui existent : décaféinée ou relaxante pour mieux dormir, en poudre ou bien coupée… Il y en a pour tous les goûts !

Le paradis du mate se trouve dans les régions de Corrientes et de Misiones, où l’herbe est cultivée en abondance. Une sorte de parcours initiatique s’est ainsi formé autour de la route du mate pour découvrir les étapes de la confection de cette herbe, de sa plantation à l’infusion. Dans des paysages somptueux, à quelques kilomètres des chutes d’Iguazú, des ruines jésuites et de la forêt amazonienne, vous pourrez en apprendre plus sur le maté dans son environnement naturel. Ce voyage typique est riche en rencontres et vous permettra d’être au plus près de la culture locale.

La recette miracle

La voici, le Graal de tout Argentin, le secret si bien gardé, la recette miracle de la confection d’un véritable mate. Choisissez votre herbe avec attention et déposez-la au fond de votre calebasse. Laissez un espace entre le rebord et le monticule d’herbe afin de pouvoir y planter la paille, puis versez soigneusement l’eau dans le trou laissé pour cet effet.

Attention ! L’eau ne doit pas être bouillante, mais chauffée à 65°C précisément. Aspirez l’eau à la paille jusqu’à vider l’eau, puis recommencez l’opération jusqu’à ce que l’herbe ait perdu sa saveur.

yerba-mate-creative-common-flickr-ramon-caivano-zori

Mate Society

Mais vous n’êtes pas encore tout à fait Argentin ! En effet, s’il faut apprendre à préparer votre maté, vous devrez aussi apprendre à le boire en société. Et là, c’est une autre paire de manches qui vous attend ! Bien que le mot ne provienne pas du verbe matar (« tuer »), il semble bien qu’il soit consommé surtout pour tuer le temps ! Vous vous ennuyez ? Prenez un mate !

À plusieurs, le mate rapproche et permet la création d’un groupe. On se le passe de main en main (toujours vers la gauche), on rigole, on s’interpelle et on fait d’un moment banal un moment convivial. Une personne est chargée de remplir le récipient à l’aide d’un thermos quand ce dernier est épuisé.

C’est une sorte de rituel social, qui permet de faire durer le moment. En effet, un Argentin peut en boire son mate pendant des heures, sans s’arrêter, simplement pour profiter de l’instant. L’Argentin sait vivre et le mate en est la preuve ! Alors, prêts à devenir Argentin ?

Plus d’infos sur la yerba mate sur le site de Taragüi.

VOYAGER PAS CHERLa rédaction vous conseille :

Voyager avec 20 euros par jour, le guide
En savoir plus

Virginie - Vie Productive.com - Fontenay-aux-roses"Enfin un guide voyage qui démonte point par point la plus courante des excuses. Non, voyager ne coûte pas forcément cher ! "

Katy Chey - Communication et marketing - Londres"Voilà un guide pour voyager qui déborde de conseils avisés et malins ! Les bons plans qu’il contient s’adressent à tous voyageurs, expérimentés ou non"

Julien Valat - Blog Vitamin-e - Montréal, Canada"Ma première lecture de ton guide m’a enthousiasmée car tu y livres un réel tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux voyageurs"


Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :
Argentine
cuisines du monde

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.