Île Moyenne : plus petit parc national du monde et paradis de la tortue des Seychelles

Connu comme proverbialement paradisiaque, l’archipel des Seychelles est surtout un lieu à la biodiversité riche. Si les autorités de ce micro-État ont compris l’intérêt de protéger ce patrimoine vivant, notamment dans une perspective de tourisme durable (le secteur est source majeure de devises), un Britannique avait déjà montré le chemin de longue date. Sur l’île Moyenne, acquise en 1962 pour une somme dérisoire, Brendon Grimshaw a, un demi-siècle durant, œuvré de façon exemplaire à la protection de la biodiversité et, notamment, de l’endémique tortue des Seychelles.

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2013/05/protection-tortue-seychelles.jpg

Avec ses quelque 115 îles serties d’une mer de curaçao et cerclées de plages paradisiaques à la réputation mondiale, les Seychelles sont une des destinations les plus renommées en matière de tourisme balnéaire. Micro-Etat peuplé par à peine plus de 82 000 habitants, cet archipel privilégié pour un voyage dans l’Océan indien a compris, comme notamment le Costa Rica, l’intérêt de protéger sa biodiversité dans la perspective de favoriser un tourisme durable. En 2011, le pays annonçait d’ailleurs son ambition de devenir la capitale écologique du monde, avec le programme « Seychelles 2020 Expo ». Alors, si vous envisagez de voyager dans ces îles tropicales paradisiaques, pourquoi ne pas aller à la découverte de sa nature luxuriante ?

ile-moyenne-lieu-magique-article-protection-tortue

vue-ile-moyenne-lieu-magique-article-protection-tortue

Ô belle Moyenne, tu n’es petite que par le nom…
Et par la taille, îlot touffu comme un bison !

50% du territoire seychellois sont déjà consacrés à la protection de la biodiversité. Le caractère retiré des îles qui composent l’archipel expliquent pourquoi s’y trouvent de nombreuses plantes (quelque mille espèces de la flore locale sont endémiques), espèces animales et récifs coralliens endémiques, dont beaucoup peuvent être observés dans l’un des huit parcs nationaux (deux terrestres et six marins). 

Parmi celles-ci, la gigantesque tortue des Seychelles, la plus grosse tortue terrestre au monde (un spécimen mâle peut dépasser 1,20 mètre et 300 kilos et les 150 ans de longévité). C’est, entre autres, à la protection de cette espèce (considérée comme « vulnérable » selon les critères de l’Union internationale pour la conservation de la Nature) que s’est consacré le Britannique Brendon Grimshaw durant un demi-siècle, sur sa petite île.

protection-tortue-seychelles-02

Les tortues ninja aux Seychelles : Donatello, quelque peu agacé, tente de rattraper Michelangelo qui s’enfuit, ayant planqué la pizza dans sa carapace.

protection-tortue-seychelles

Leonardo, en revanche impavide, s’en contrefout. Il se contente d’être un fier spécimen de tortue des Seychelles, posant pour Voyageurs du Net.

Un sanctuaire privé de la biodiversité seychelloise

Habitée depuis seulement 1850, l’île Moyenne est située au large de l’île de Mahé. Laissée à l’abandon en 1915, elle est acquise en 1962 par le Britannique Brendon Grimshaw pour quelque 8000 Livres Sterling (10 000 selon d’autres sources). Jusqu’à sa mort en juillet 2012 à 87 ans, cet homme consacre son énergie à la cause écologique : à la reforestation et à la réimplantation d’espèces endémiques de l’archipel, sur ce petit morceau de terre de moins de 0,1km².

Avec l’aide de son ami René-Antoine Lafortune, Brendon Grimshaw fait de l’île une réserve naturelle et y bâtit le « Jolly Roger Bar and Restaurant » pour les visiteurs, lesquels doivent acquitter une somme – raisonnable – pour accéder à l’île Moyenne et s’y promener. Les deux amis abattent un travail colossal pour faire de l’île la merveille qu’elle est devenue : ensemble, ils plantent rien moins que 16 000 arbres, défrichent 4,8 kilomètres de chemins de promenade et Brendon Grimshaw rapporte pour les élever et les soigner quelque 109 spécimens de la géante et endémique tortue des Seychelles (d’autres sources annoncent 120). Elles sont là chez elles et peuvent évoluer en liberté et à l’abri des menaces du développement et de la présence humaine. Un panneau le rappelle d’ailleurs aux visiteurs : « S’il vous plaît, respectez les tortues. Elles sont probablement plus âgées que vous ».

brendan-grimshaw-ile-moyenne-lieu-magique

Feu Brendan Grimshaw, sur son île où il a consacré 50 ans de sa vie à la protection de la faune et de la flore, pour en faire un lieu merveilleux. (Crédit photo : site du film A Grain of Sand, consacré à lui et visible en ligne — voir plus bas.)

Quelque 54 millions de dollars auraient été proposés à M. Grimshaw pour l’acquisition de l’île, somme qu’il a refusée, estimant qu’un nouveau propriétaire ne ferait que détruire ce paradis des tortues et de la biodiversité seychelloise auquel il a dédié 50 années de sa vie, pour en faire un complexe hôtelier de plus.

A l’heure actuelle, l’île Moyenne est rattachée au parc national marin de Sainte-Anne, créé en 1973, qui fut la première aire marine protégée de l’Océan indien et qui regroupe également cinq autres îles. Considéré comme le plus petit parc national non seulement des Seychelles, mais du monde (même s’il est en réalité une partie du parc national de Sainte-Anne), il est aussi celui dont la densité d’espèces par mètre carré est la plus élevée.

Site du documentaire A Grain of Sand (visible en ligne), de Joseph Johnson Cami, consacré à Brendan Grimshaw. Vous pouvez aussi le regarder ci-dessous.

VOYAGER PAS CHERLa rédaction vous conseille :

Voyager avec 20 euros par jour, le guide
En savoir plus

Virginie - Vie Productive.com - Fontenay-aux-roses"Enfin un guide voyage qui démonte point par point la plus courante des excuses. Non, voyager ne coûte pas forcément cher ! "

Katy Chey - Communication et marketing - Londres"Voilà un guide pour voyager qui déborde de conseils avisés et malins ! Les bons plans qu’il contient s’adressent à tous voyageurs, expérimentés ou non"

Julien Valat - Blog Vitamin-e - Montréal, Canada"Ma première lecture de ton guide m’a enthousiasmée car tu y livres un réel tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux voyageurs"


Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :
Seychelles

Vous aimeriez nous proposer un article similaire ? C'est par ici !

plages paradisiaques

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.