Hébergements insolites en Bretagne : caravane hippie, yourte et roulotte au Bois du Barde

Au cœur des Côtes d’Armor, se trouve le Bois du Barde, sorte d’hôtel insolite, avec ses logements atypiques : une yourte, une roulotte, une caravane des années 70. Au programme : jouir de l’environnement naturel, découvrir la culture bretonne et les bons produits frais de la ferme, renouer avec une lenteur oubliée et chassée de notre quotidien d’urbains. Découvrez avec nous ce lieu insolite de la Bretagne rurale.

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2014/09/hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-06-700x511.jpg

Qu’entend-on au Coat an Bars (traduction bretonne de « Bois du Barde ») ? Le vent souffler dans les arbres, dans les fougères, les oiseaux pépier, les coqs coqueliner, les canards cancaner, les ânes braire, les chevaux hennir, les chats miauler, les chiens aboyer, les enfants rire, les bébés gazouiller. Ce nom et ces bruits mettent sur la piste de ce qu’est le Coat an Bars : un camping breton à la ferme, biologique, à dominante arboricole, où Anne-Laure et Gilles accueillent pour un moment de tranquillité. Il s’y trouve un bocage vallonné et verdoyant où coulent des ruisseaux.

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-14

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-13

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-08

 

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-12

Derrière ce charmant tableau, se cache une démarche écologique ou tout simplement – comme le disent si bien Anne-Laure et Gilles, n’aimant pas les étiquettes – « du bon sens ». Ainsi, les toilettes sèches leur semblaient être une évidence, tant au camping que dans leur propre maison. Pourquoi, en effet, aller déféquer et uriner dans l’eau que nous buvons, alors même que le problème de l’accessibilité à l’eau se pose dans de nombreux pays ? Les déjections sont destinées au compost.

Non loin de celui-ci se situent, d’un côté, une cuve de récupération d’eau de pluie pour arroser le jardin, et de l’autre côté, les bassins plantés, permettant le traitement des eaux grises, à l’aide de plantes telles que les roseaux, la menthe aquatique ou l’iris des marais. Qu’est-ce donc que les eaux grises ? Les eaux savonneuses, utilisées pour la vaisselle, la douche. Il est possible, quand on est curieux, de poser des questions à Gilles quant au fonctionnement du compost, des bassins plantés, etc. En outre, le camping dispose de mitigeurs d’eau, de réducteurs de débits à chaque arrivée de robinet.

Gilles témoigne d’une incompréhension de certaines personnes quant à cette démarche : « pour les grands-parents, il faut consommer et les toilettes sèches sont un retour en arrière ». Toutefois, « on est à la fin d’un système, capitaliste, c’est à nous de réinventer les choses ».

Quoi de mieux que le recyclage, pour s’en distancer ? Anne-Laure et Gilles ont comme projet de construire un nouveau barnum dans le jardin. Pour ce faire, ils réutilisent la structure métallique d’anciens barnums, ce qui donne une allure de « mikado géant », comme le dit si bien Anne-Laure, faisant partie du décor du jardin.

Hébergée dans… une roulotte et petit-déjeuner avec produits locaux

Le bois du barde propose trois hébergements insolites : une yourte ty glas (« la maison bleue », en breton), une roulotte ty garr (« la maison-voiture ») et une caravane ty hippies. J’ai choisi d’essayer la ty garr, son histoire m’ayant interpellée (cf. le site internet du constructeur, Roulottes équilogiques).

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-06

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-05

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-04

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-03

La sensation de tanguer est surprenante au premier abord, puis donne l’impression d’être sur la route, en voyage. C’est peut-être pour cela que quelques araignées y ont élu domicile. Mais ce n’est pas la petite bête qui mangera la grosse ! En cas d’arachnophobie, faites simplement appel au personnel du camping… ou bien signalez-le lors de la réservation pour éviter toute mauvaise surprise.

L’espace est bien agencé, spacieux, en tout cas assez pour une personne, d’autant que l’on passe la plupart du temps à profiter du grand air. Le couchage du lit en mezzanine est agréable.

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-02

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-01

Le lendemain j’ai profité du « petit » déjeuner, servi dans un panier. Composé de la brioche et du pain de Mellionnec, des fruits de saison (si possible), du miel de leur voisine, de la confiture maison (pomme-rhubarbe et fraise), du beurre de Liline, thé, café ou lait (au choix) et d’un litre de leur jus de pommes. Le tout venant d’une agriculture bio ou locale.

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-09 hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-11

Activités créatives et culturelles

Anne-Laure et Gilles mettent aussi l’espace du camping à disposition de l’association Les Amis du Bois du Barde, dont ils sont bénévoles, pour diverses animations. Comme les propriétaires-bénévoles le formulent si bien, « une association c’est pour faire ensemble, à plusieurs, pour échanger et partager. » Cette association a pour but d’animer la ferme, de sensibiliser au développement durable, à la langue et à la culture bretonnes.

hebergement-insolite-bretagne-bois-du-barde-15

Elle propose des activités de Land Art, de musique verte, des balades contées. Qu’est-ce donc ? Anne-Laure a gentiment pris le temps de me l’expliquer. Le Land Art consiste à glaner des éléments de la nature (feuilles, fleurs, pierres, etc.) afin de créer une œuvre éphémère. La musique verte est un atelier de création d’instruments de musique à partir d’objets naturels. Quelles surprises : avec des coques de gland de chêne il est possible de créer un sifflet ; des branches de sureau peuvent donner un pipeau !

Les balades contées, quant à elles, dépendent de l’animateur. L’animatrice-phare de ces ateliers « nature », Annaëlle, créé des univers où elle introduit les participants au son de sa clarinette, afin de leur conter des histoires.Anne-Laure présente la culture bretonne aux personnes curieuses. Elle et son mari aimeraient développer davantage cet abord.

Le vendredi, Gilles se propose pour une visite de la ferme. Durant 1h30, il fait découvrir ses activités quotidiennes, les trésors dont regorge la ferme, suivi d’une dégustation de leur jus de pommes, venant de leurs 5 hectares de vergers. La ferme étant non seulement biologique – productrice de jus de pommes – mais aussi équestre, les enfants peuvent faire leur baptême de poney ou une balade, avec un temps de préparation de l’animal (brossage, prise de contact puis montée).

Étant donné que le Bois du Barde est situé dans le centre Bretagne (Kreiz Breizh), le manque de découvertes et d’activités est impossible : montagnes noires, les Monts d’Arrée ou encore le canal de Nantes à Brest (5 km), les plages du sud comme du nord de la Bretagne (à 1h de voiture) pour une escapade en bord de mer (la Manche) ou d’océan (Atlantique).

Informations pratiques

  • Plutôt urbains ? Le Coat an Bars est à environ 1h de Quimper, Saint Brieuc, Lorient, Brest et Vannes et 1h30 de Saint Malo et de Rennes. Anne-Laure est un puits d’informations, qu’i s’agisse des activités culturelles, sportives, avec enfants ou de balades dans la nature environnante.

    Des musées insolites (Maison de la chauve-souris à Kernascléden, Musée des abeilles et fourmis à Kercadoret, Musée des automates à Plévin) aux parcs animaliers, en passant par le patrimoine bâti (chapelles, églises, châteaux, abbaye cistercienne),et les richesses de la nature (landes de Lan Bern et Magoar-Pen Vern, gorges de Toul-Goulic ou du Corong) : impossible de s’ennuyer.

  • Site internet : BoisduBarde.fr

  • Comment s'y rendre : Le bois du barde est situé à 1,5 km de Mellionnec. La gare SNCF la plus proche est celle de Carhaix-Plouguer, à 20 min en voiture.

  • Le camping dispose de 12 emplacements, de 400 m² chacun. Cela équivaut à 15-20 personnes. Ici, pas de risque de se marcher dessus ou d’emmêler ses cordes de tente avec celles du voisin !Anne-Laure et Gilles ont signé la charte « Accueil paysan », liée à la Confédération paysanne (syndicat d’agriculteurs)

  • .

VOYAGER PAS CHERLa rédaction vous conseille :

Voyager avec 20 euros par jour, le guide
En savoir plus

Virginie - Vie Productive.com - Fontenay-aux-roses"Enfin un guide voyage qui démonte point par point la plus courante des excuses. Non, voyager ne coûte pas forcément cher ! "

Katy Chey - Communication et marketing - Londres"Voilà un guide pour voyager qui déborde de conseils avisés et malins ! Les bons plans qu’il contient s’adressent à tous voyageurs, expérimentés ou non"

Julien Valat - Blog Vitamin-e - Montréal, Canada"Ma première lecture de ton guide m’a enthousiasmée car tu y livres un réel tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux voyageurs"


Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :
Bretagne
hôtel écologique

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.