Un géant de la miniature : la carte en relief du Guatemala

Réalisé au début du XXe siècle à l’initiative d’un cartographe, la carte en relief du Guatemala, située à Guatemala City est l’une des réalisations les plus impressionnantes et insolites au monde en matière de miniature. Objet sans équivalent au monde, il est situé dans la zone 2 d’une capitale trop souvent évitée – à tort – par les touristes, et mérite la visite.

C’est en 1888, alors qu’il se trouve au sommet du volcan Zunil, que le militaire, ingénieur-topographe et cartographe Francisco Vela (1859-1909) a une révélation : il réalisera une carte en relief du territoire national du Guatemala. Natif, comme lui, de Quetzaltenango, le dictateur Manuel Estrada Cabrera (au pouvoir de 1898 à 1920) fait appel à lui en 1903, afin de réaliser les plans des jardins des Champs de Minerve (aujourd’hui Hippodrome du Nord, en zone 2), à la capitale. Francisco Vela saisit l’opportunité pour mettre en forme et mener à bien sa vision. Lorsque le président Cabrera se propose de poser la première pierre, l’ingénieur civil et lieutenant-colonel Vela lui répond, à sa surprise : « Monsieur le Président, vous serez celui qui posera la dernière ! » Une repartie inattendue, mais qui satisfait le caudillo, puisqu’elle implique que Francisco Vela conduira ce projet jusqu’à son terme.

guatemala-city-carte-relief-commons-wikimedia-02

Visite du cabinet des ministres à la carte en relief (1905). En arrière plan, le Temple de Minerve. Musée national d’histoire de Guatemala-Ville (source : Commons Wikimedia)

Votre guide spécialisé au Guatémala

Guide Guatémala

Besoin d'aide pour planifier et réaliser votre voyage au Guatémala ?
Prenez contact avec Thierry, l’expert local de TraceDirecte.
Nous vous offrons un devis et vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client, et même l’appeler au Guatémala avec un numéro gratuit ! En savoir plus en cliquant ici.

Un chef d’œuvre unique au monde d’ingénierie civile

La carte en relief du Guatemala en chiffres

Échelle : 1:10 000 à l’horizontale, 1 :2000 à la verticale.
Superficie : 1800m²
Matériel : 60 000 briques de terre cuite, 25,9 tonnes de ciment, près de 700 mètres de canalisations.

Les travaux débutent donc le 19 avril 1904. À une époque où le président-dictateur engageait d’autres grands travaux, qui constituent du reste certains des plus remarquables héritages d’un patrimoine national qui ne produit que peu d’équivalents aujourd’hui, l’envergure de ce travail gigantesque est telle que son exécution s’étire sur plus de 18 mois, jusqu’au 29 octobre de l’année suivante.

18 mois, cela peut paraître beaucoup : c’est peu, en vérité, si l’on tient compte de ce que, durant sa réalisation, Francisco Vela parcourut en long et en large le pays, au relief très accidenté et alors presque totalement dépourvu d’infrastructures de transports, cela tantôt à dos de mule ou à pied, tantôt en barque ou en train, pour parfaire le dessin, cela afin de reproduire à l’échelle la plus exacte possible les montagnes, les volcans, les vallées, les lacs, fleuves, rives côtières, œuvres d’ingénierie civile, etc.

Le travail débuta avec la construction à base de ciment de la plateforme, où fut installé le système hydraulique activant la circulation des eaux de fleuves et des lacs, une réserve d’eau de 60m³ étant située sous la chaîne montagneuse des Cuchumatanes (ouest du pays). Celle-ci fonctionne selon un principe de vases communicants. Ce n’est qu’ensuite que débuta le travail de création du relief territorial, recourant aux briques et au mortier pour le relief, qui a été peint, au plomb pour représenter les lignes de chemin de fer et les ponts d’acier, et à de la pierre ponce pour les océans Pacifique et Atlantique. Certains des sommets volcaniques et montagneux dépassent les 2 mètres de hauteur, comme le Tajumulco (4220 mètres, volcan le plus haut du pays et de l’Amérique centrale) et l’Acatenango (3976 mètres).

guatemala-city-carte-relief-bertrand-lasseguette-01 guatemala-city-carte-relief-commons-wikimedia-05

Le monument, cette authentique œuvre d’ingénierie civile, témoignage merveilleux de l’amour pour son pays d’un homme passionné, fut inauguré le 29 octobre 1905, sur fond de musique militaire, avec un défilé de quelque 6000 enfants suivis par les militaires, et voyant le président poser la dernière pierre durant la cérémonie.

Plus tard, sous le gouvernement d’un autre caudillo, le président Jorge Ubico Castañeda (1931-1944), 2 tours furent construites pour observer en surplomb la carte en relief.

guatemala-city-carte-relief-commons-wikimedia-06

Plaque commémorative en hommage à l’ingénieur Francisco Vela (source : Commons Wikimedia)

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre : La carte en relief du Guatemala se trouve dans la zone 2 de la capitale, à la fin de l’avenue Simeón Cañas. On peut s’y rendre à pied depuis le parc central en suivant la 6e avenue.

  • Ouverture : Du lundi au dimanche, de 9 à 17h.

  • Pour se rendre au Guatemala par avion, diverses compagnies desservent la capitale, notamment l’espagnole Iberia avec plusieurs vols directs quotidiens depuis Madrid, ou encore American Airways avec escale sur le sol étasunien, compliquées par les protocoles sécuritaires. À noter : en cas de vol retardé ou annulé, il existe une possibilité de faire valoir vos droits sans avoir à vous encombrer de démarches juridiques (en savoir plus sur ce site).

  • Tarifs : Q25 (environ 2,50€) pour les adultes.

Cet article était initialement destiné à être publié sur Check In Trivago ; nous remercions le site de nous avoir autorisé à la reprendre ici.

VOYAGER PAS CHERLa rédaction vous conseille :

Voyager avec 20 euros par jour, le guide
En savoir plus

Virginie - Vie Productive.com - Fontenay-aux-roses"Enfin un guide voyage qui démonte point par point la plus courante des excuses. Non, voyager ne coûte pas forcément cher ! "

Katy Chey - Communication et marketing - Londres"Voilà un guide pour voyager qui déborde de conseils avisés et malins ! Les bons plans qu’il contient s’adressent à tous voyageurs, expérimentés ou non"

Julien Valat - Blog Vitamin-e - Montréal, Canada"Ma première lecture de ton guide m’a enthousiasmée car tu y livres un réel tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux voyageurs"


Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :
Guatémala
diorama & miniature

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.