Le glacier O’Higgins, un géant de la Patagonie chilienne

Au sein du Parc national chilien Bernardo O’Higgins, couvrant une partie de l’immense champ de glace patagonique sud, se trouve le quatrième plus grand glacier de Patagonie. L’impressionnant glacier O’Higgins se jette dans le lac du même nom, offrant un paysage à couper le souffle. Un site à découvrir en bateau.

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2013/12/patagonie-chilienne-o-higgins-700x525.jpg

En arrivant à Villa O’Higgins, petit village de 600 habitants posé au bord du lac homonyme (Lago O’Higgins), vous atteignez l’extrémité de la route australe. Pour rejoindre ce village perdu au cœur de la Patagonie chilienne, il faut tout d’abord prendre un bac durant 40 minutes. L’embarcadère se situe à 20 km de Caleta Tortel, petit village pittoresque dont les rues ont la particularité d’être composées de passerelles et d’escaliers en bois de cyprès. Après avoir traversé le Río Bravo, une piste de 100 km mène à Villa O’Higgins, ce village du bout du monde. Le décor est superbe et les montagnes andines environnantes se prêtent à de très belles randonnées. Entre les paysages immenses balayés par les vents, les hauts sommets andins couronnés de glace éternelle et l’absence de traces humaines, le sentiment de liberté qu’inspire la Patagonie est bien présent.

patagonie-chilienne-glacier-o-higgins-02 patagonie-chilienne-glacier-o-higgins-05

Si vous souhaitez poursuivre encore plus au sud, plus de route mais un bateau ! L’embarquement se fait à 7km du village et mène les passagers à la découverte du glacier O’Higgins. Le lac homonyme qui sépare le Chili de l’Argentine se prête en effet à une magnifique navigation d’une journée complète. Le bateau traverse les fjords du lac, s’arrête à Candelario Mancilla, à la frontière argentine, avant de faire découvrir six glaciers de la région. Trois d’entre eux se dressent sur les montagnes bordant le lac tandis que les autres se jettent dans l’eau d’un bleu intense. La navigation se fait le long de leurs vastes parois avant d’atteindre l’imposant glacier O’Higgins. L’embarcation s’approche à quelques centaines de mètres de son front, impressionnant avec ses 3 km de large et ses 80 m de haut. Par moment les hautes parois de glace turquoise, craquant incessamment sous la pression de l’eau, laissent tomber dans le lac d’énormes morceaux qui chutent avec vacarme. Le spectacle est grandiose!

patagonie-chilienne-glacier-o-higgins-04 patagonie-chilienne-glacier-o-higgins-03

Le glacier O’Higgins est un véritable monstre de glace, tombant à flanc de montagne depuis le volcan Lautaro. Les chiffres donnent le vertige : 820 km² de superficie pour 45 km de large… Les études scientifiques montrent cependant que la majorité des glaciers de la région reculent fortement, ce phénomène étant accentué par le réchauffement climatique.

patagonie-chilienne-glacier-o-higgins-01

Pour plus d’informations, retrouvez le guide de voyage sur la route australe de l’agence Chile Excepción.

Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.