ESTA : demande refusée – que faire ?

Formulaire obligatoire pour l’entrée sur le territoire étasunien depuis 2009, l’ESTA (acronyme anglophone pour Système électronique d’autorisation de voyage) doit être complété en ligne jusqu’à 72 heures avant le départ. Mais la moindre erreur dans le formulaire entraînera un refus administratif. Que faire, dans ce cas?

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2014/11/4-quest-ce-que-esta-700x219.jpg

Comme nous vous l’avions déjà signalé dans un précédent article sur l’ESTA, depuis les attentats du 11 septembre 2001, les États-Unis ont imposé un ensemble de mesures sécuritaires et de contrôle, le renforcement en la matière étant patent surtout dans les aéroports. Un mal pour un bien, en somme, car des fortunes dans l’industrie de la sécurité ont à coup sûr se former (caméras de sécurité, portiques, appareils divers, etc.).

Quels documents présenter ?

Si l’ESTA est indispensable pour pénétrer sur le sol étasunien, d’autres documents et preuves sont requis :

  • un passeport biométrique ou électronique valide, ou bien un passeport à lecture optique délivré avant le 26 octobre 2005 ;
  • un billet d’avion retour ou tout autre document prouvant la sortie du territoire ;
  • tout document démontrant que le séjour n’excédera pas les 90 jours ;
  • une preuve de solvabilité : carte bleue, chèques de voyage, etc.

C’est dans ce contexte qu’a été créé l’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est un formulaire obligatoire pour l’entrée sur le territoire étasunien, ainsi que pour le transit (escale) via le pays de l’Oncle Sam et de l’Oncle Tom, du libéralisme et de l’esclavage noir. Sans ce document, qu’il faut donc présenter à la douane étasunienne, impossible d’entrer sur le territoire prévue par le programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program). Les frais de service incluant les frais de dépôt du gouvernement se chiffrent, tout de même à 54€.

L’ESTA est une formalité obligatoire depuis le 12 janvier 2009 pour les ressortissants de divers pays, dont la France, la Belgique ou la Suisse. Le formulaire ne peut être complété qu’en ligne et ce, jusqu’à 72h avant le départ. Cette autorisation est valide pour une durée de 2 ans ou jusqu’à l’expiration du passeport, si celle-ci est inférieure à ce délai.

À noter : l’ESTA implique un renoncement à tous ses droits. Si le récipiendaire réalise une infraction à la loi ou est arrêté, il n’a aucun droit.

demande-esta-visa-etats-unis-USA

Que faire en cas de demande refusée ?

Il peut arriver que la demande soit rejetée, généralement lorsque le formulaire est mal rempli, incomplet ou contenant des informations incohérentes avec celles du passeport. S’il est alors possible de présenter une nouvelle demande, il faut toutefois attendre dix jours minimum. C’est pourquoi il est judicieux de remplir le document le plus tôt possible, pour s’épargner toute complication.
Mais, si d’aventure le document est refusé et que le délai du départ est inférieur aux 10 jours, que faire ? Il faut alors se rabattre vers la sollicitation d’un visa de type B, ce pourquoi il faut se rendre au consulat ou à l’ambassade étasunienne. Le site du département d’État américain fournit tous les renseignements à ce sujet. La démarche pouvant être longue, elle aussi, il convient de s’y prendre en avance.
Il existe, en fait, trois types de visas B : le visa B1, correspondant au voyage d’affaires, et le visa B2, correspondant au voyage touristique ; le troisième est en fait un hybride des deux précédents : affaires et tourisme. Ce visa est d’une validité pouvant aller d’un à 3 ans et autorise son récipiendaire à un séjour de 6 mois par an aux États-Unis. (Plus de renseignements à cette page.)

Renseignements complémentaires

VOYAGER PAS CHERLa rédaction vous conseille :

Voyager avec 20 euros par jour, le guide
En savoir plus

Virginie - Vie Productive.com - Fontenay-aux-roses"Enfin un guide voyage qui démonte point par point la plus courante des excuses. Non, voyager ne coûte pas forcément cher ! "

Katy Chey - Communication et marketing - Londres"Voilà un guide pour voyager qui déborde de conseils avisés et malins ! Les bons plans qu’il contient s’adressent à tous voyageurs, expérimentés ou non"

Julien Valat - Blog Vitamin-e - Montréal, Canada"Ma première lecture de ton guide m’a enthousiasmée car tu y livres un réel tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux voyageurs"


Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :
Etats-Unis
Pas encore d'article similaire

Vous aimeriez nous proposer un article similaire ? C'est par ici !

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.