El Patio 77, le premier hôtel écologique à Mexico

Il y a quelques mois, lors de mon retour en France, je participai avec Mikaël à mon premier reportage dans une auberge écologique à Paris. Expérience renouvelée à Mexico dans un hôtel écologique de luxe du centre-ville, dénommé El Patio 77. J’y ai passé 2 nuits et je vous livre dans cet article les fruits de mes travaux.

Mexico a un besoin urgent de transition écologique

En 2008, on estimait que la ville de Mexico produisait à elle seule 1,5% des gaz à effet de serre. On lit souvent que la capitale mexicaine, aussi appelé localement DF (Distrito Federal) est une des villes les plus polluées du monde. Les autorités ont beau avoir engagé la lutte contre la pollution atmosphérique, la tâche n’est pas mince. La ville connaît également des problèmes historiques d’approvisionnement et de traitement des eaux. Lorsque je vivais dans le quartier Guerrero, à quelques minutes à pied du centre historique, il est arrivé à plusieurs reprises que le système des eaux de toute la zone soit bloqué pendant quelques jours en raison d’opérations techniques de maintenance du réseau. Les inondations fréquentes depuis le XVIème siècle n’arrangent pas les choses et la ville est régulièrement victime de glissements de terrains et d’érosion. La cathédrale métropolitaine de Mexico, la plus grande cathédrale d’Amérique, en fait les frais chaque année. C’est dire à quel point le DF à besoin d’initiatives écologiques.

El Patio 77 entame la conversion

Porte d'entrée de l'hôtel

Porte d’entrée de l’hôtel

Alors que le pays en compte de nombreux dans toutes ses régions touristiques, El Patio 77 est l’unique éco-hôtel de la capitale que j’aie pu trouver sur internet. Google, Tripadvisor, Hotels.com ou Bookings n’en affichent aucun autre. Une première donc pour ce projet écologique à teneur artistique, mené par deux amis : le Mexicain Aalan et le Français Diego. Situé dans le quartier San Rafael, à 3-4 kilomètres à l’Ouest de l’impressionnant Zócalo mexicain, le nom de l’hôtel tient son origine du patio de la demeure dans laquelle il prend place, et tout simplement du numéro de sa rue : Joaquin García Icazbalceta, numero 77.

Espérons que ce projet d’hébergement écologique qui a vu le jour en décembre 2009 devienne le premier d’une longue série.

Visite de l’hôtel depuis l’intérieur

C’est lors d’un reportage de 2 nuits au Patio 77 que j’ai pu visiter par moi-même les lieux, rencontrer Aalan et Diego, les interviewer et prendre mes propres photos. Cette maison construite en 1891, entièrement rénovée inscrit au catalogue de l’INBA (Instituto Nacional de Bellas Artes) est un bijou d’architecture. El Patio 77 compte aujourd’hui 8 chambres aux couleurs de plusieurs Etats mexicains. Certaines incluent une salle de bain privée, d’autres la partagent avec une deuxième chambre. Pour ma part, je logeais dans celle qui porte le nom de Veracruz.

La chambre Veracruz

La chambre Veracruz

La suite Oaxaca

La suite Oaxaca

Les parties communes sont très spacieuses, avec des plafonds très hauts. Elles sont toutes décorées d’objets d’arts et forment une galerie à part entière. Le couloir externe d’entrée est également très agréable, très vert et coloré.

En quoi el Patio 77 est-il écologique ?

Le mot du proprio

« Nous avons décidé de créer la première chambre d’hôtes écologique de Mexico d’abord pour partager avec nos hôtes notre passion de cette ville incroyablement riche et dynamique mais aussi pour prouver qu’il est possible de respecter l’environnement tout en conservant le confort d’un hôtel de luxe. Consommer les ressources naturelles de manière plus raisonnée nous semblait d’autant plus évident que Mexico est aujourd’hui confrontée à une crise d’eau sans précédent. »

S’il est évident, plus facile et plus économique pour un hôtel situé en pleine nature de mettre en place des règles écologiques de fonctionnement et de construction, cela l’est beaucoup moins lorsque celui-ci est situé au cœur d’une grande ville comme Mexico. Voici toutes les initiatives éco-responsables qui ont été mises en place  dans le patio :

    • Système héliothermique (ou photothermique) de chauffage de l’eau : une grande partie de l’eau chaude est produite par un système autonome de panneaux solaires situé sur le toit. Cela permet de fournir en eau chaude toutes les douches, éviers et lavabos de l’hôtel. Le système est parfois couplé à une chaudière classique : comme le disait Diego, les hôtes viennent ici pour se relaxer et profiter pleinement du lieu : il n’est pas toujours facile de leur faire baisser leur consommation d’eau.
    • Traitement et réutilisation des eaux usées : les eaux dites « grises » (celles des douches et des lavabos) sont filtrées pour être réutilisées dans les toilettes, pour l’arrosage des plantes et pour le nettoyage de la maison. Aussi, le toit dispose d’un système de récupération des eaux de pluies, très efficace lors de la période des pluies (entre juin et août). Le réservoir sur le toit peut contenir jusqu’à 15 000 litres d’eau.
    • Installations d’ampoules à basse consommation : quand on veut instaurer dans un logement de l’efficacité et de la sobriété énergétique, toutes les pistes, mêmes les plus minimes en terme d’économie d’énergie, doivent être envisagées. En France, selon Terra Eco, si on remplaçait toutes les ampoules à filament par des ampoules à faible consommation d’énergie, on économiserait jusqu’à un million de tonnes de CO2 par an, soit autant d’aller-retour Paris-New-York en avion. L’économie d’énergie n’est donc pas si minime à grande échelle. El Patio 77 a remplacé toutes ses anciennes ampoules par des ampoules LED, plus économique, plus résistante, moins énergivore mais également moins dangereuses pour la santé que les ampoules à filament.
    • Du mobilier de seconde main : beaucoup d’objets de mobiliers proviennent de marchés de seconde main, comme par exemple le tianguis de Zaragoza. Quand on connaît les problématiques liées aux déchets domestiques produits par des dizaines de millions d’habitants, ce genre d’initiative est toujours la bienvenue…
    • Un petit-déjeuner bio : le café et les aliments servis au petit-déjeuner proviennent de l’agriculture biologique locale. Cela ne vous permettra pas non plus de vous remettre des dommages sanitaires causés par la pollution atmosphérique, mais vous changera des tacos de la rue.
Chilaquiles bio du patio

Les délicieux chilaquiles bios du patio

Les activités et projets que promeuvent l’équipe du Patio 77

El Patio 77 s'engage pour l'ecobici

A l’aide d’un appui au Ministère de l’Environnement, El Patio 77 a participé à une pétition pour installer des bornes ecobici (système de vélo libre de Mexico) dans le quartier. Plusieurs mois plus tard, plusieurs bornes furent construites. Bien hecho !

Les quartiers de San Rafael et de Santa Marían’ont pas la réputation touristique du centre historique, de la Roma, de la Condesa ou de Coyoacán. Cependant, ces deux quartiers proches de l’hôtel gagneraient à être plus connus. L’équipe du patio vous propose notamment des excursions en vélo ou bien un « tour tacos et marché » entre 2 et 4h, pour découvrir les saveurs de la rue. Vous trouverez également dans chaque chambre une carte avec les restaurants conseillés par le patio et les lieux les plus proches à visiter.

Diego essaye également de mettre en place des partenariats avec les associations éco-touristiques et les éco-lodges de la région. Vous pourriez par exemple aller voir les sanctuaires des papillons monarques, ou même soutenir les organisations de protections des tortues sur la côte pacifique.

Aalan est quand à lui l’initiateur d’une association exposant un marché bio dans la Zona Roma (El Mercado el 100). Encore une fois avant-gardiste, el mercado el 100 est le premier marché biologique et écologique de la ville proposant les récoltes des producteurs locaux.

Informations pratiques

  • Pour s'y rendre : L’hôtel se trouve dans le quartier San Rafael, à 3 rues de la station de métro San Cosme (ligne de métro numéro 2).

  • Tarifs : L’hôtel dispose de 8 chambres, dont les tarifs varient pour une nuit de $75 USD à $110 USD pour la suite Oaxaca.

  • Adresse de l'hôtel : Icazbalceta 77, Colonia San Rafael CP 06470 Mexico D.F.

  • Numéros de téléphone : Fixe: (+52) 55.92.84.52 / Portable:(+521) 55.54.55.03.32.

  • Site internet : Informations et réservations sur la partie française du site internet : www.elpatio77.com. Vous trouverez aussi de nombreux avis sur Tripadvisor.

Encore merci à Diego et à Aalan d’avoir accepté la proposition des Voyageurs du Net, et de m’avoir accueilli, ma petit amie et moi, dans ce charmant endroit qui mérite d’être connnu par tous ceux qui viendraient à passer quelques temps au DF.

VOYAGER PAS CHERLa rédaction vous conseille :

Voyager avec 20 euros par jour, le guide
En savoir plus

Virginie - Vie Productive.com - Fontenay-aux-roses"Enfin un guide voyage qui démonte point par point la plus courante des excuses. Non, voyager ne coûte pas forcément cher ! "

Katy Chey - Communication et marketing - Londres"Voilà un guide pour voyager qui déborde de conseils avisés et malins ! Les bons plans qu’il contient s’adressent à tous voyageurs, expérimentés ou non"

Julien Valat - Blog Vitamin-e - Montréal, Canada"Ma première lecture de ton guide m’a enthousiasmée car tu y livres un réel tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux voyageurs"


Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :
Mexique
Voyage en Amérique latine

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.