Sant Miquel del Fai : près de Barcelone, un insolite monastère troglodytique

Fondé autour de l’an 1000, le monastère troglodytique de Sant Miquel del Fai fut longtemps difficile d’accès. Quelques rares moines isolés s’y dévouaient à leur foi. Au XIXe siècle, il ferme ses portes… Depuis lors, il est essentiellement un lieu de villégiature et de promenade, quoique s’y donnent encore ponctuellement des offices religieux. Découvrez ce lieu insolite de Catalogne.

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2013/11/catalogne-insolite-sant-miquel-del-fai-01-700x489.jpg

A une quarantaine de kilomètres de Barcelone, dans la vallée de Tenas, se trouve le monastère Sant Miquel del Fai. Le monastère est fondé autour de 1005 par le seigneur Gombau de Besora qui, avec les comtes de Catalogne, le dote alors abondamment ; l’église est consacré en 1006. Afin d’en garantir la continuité après sa mort, Gombau de Besora l’unit en 1042 au monastère Saint-Victor de Marseille, dont il devient un prieuré dépendant.

La communauté de Sant Miquel del Fai fut toujours petite : dans ce monastère isolé et difficile d’accès, ne résidaient en effet que 5 à 6 moines, observant la règle bénédictine. Au XVe siècle, le monastère ne compte plus que 3 moines.

Marseille perdant de l’importance dans l’Église catholique, le Pape Pie V place en 1567, Sant Miquel sous tutelle de l’archidiocèse de Gérone. En 1832, est aboli le prieuré de Fai. Dès lors, et jusqu’en 1935, ce sont les recteurs de Riells qui prennent en charge le culte, à l’occasion de quelques célébrations, principalement en été. Le monastère ensuite converti en un type d’auberge.

Si vous vous rendez pour un séjour à Barcelone et en Catalogne, ce monastère est assurément une destination insolite de choix. L’hôtel HCC Saint-Moritz*** dans le centre de Barcelone peut constituer un pied-à-terre idéal et élégant pour visiter la ville, d’abord, mais encore pour se rendre au monastère en voiture (stop, covoiturage ou location)… ou en bus, le dimanche, un service de liaison étant assuré au départ de Barcelone.

Une fois sur place, le parcours guidé débute par la Plaça de l’Abadia (place de l’abbaye), où se trouve également une sympathique boutique de souvenirs.

Église de Sant Miquel del Fai

Initialement de style roman, l’église fut construite au Xe siècle au sein d’une grotte formée par la rivière Tenes, la cavité rocheuse constituant le toit. Elle fut agrandie et modifiée au XVe siècle, d’où les touches gothiques. Cette singulière combinaison en fait un édifice unique en son genre, sans équivalent en Espagne, et la plus grande église troglodytique du pays.

De l’autel principal original, il ne reste que des vestiges. A sa droite, un escalier conduit à une crypte, où se trouvent les tombes d’anciens prieurs. Deux chapelles latérales contiennent des répliques de la croix du Fai, dont l’originale se situe au musée diocésain de Barcelone, et de la Vierge de Fai, au style gothique.

Grotte de Sant Miquel

Cette grotte fut découverte en 1847 et recèle des formations rocheuses : stalactites et stalagmites. Le guide rappelle que celles-ci croissent au rythme infinitésimal d’un micromètre, soit 0,001 millimètre par an… soit 1 millimètre par millénaire… ce qui laisse deviner l’immense durée nécessaire à leur formation. Certaines ont même fini par se rejoindre et former une sorte de colonne.

Place du repos (Plaza del Repòs )

Sur cette mini-place, se trouve la sculpture de bronze de l’écrivain et journaliste catalan Josep Pla (1897-1981).

catalogne-insolite-sant-miquel-del-fai-josep-pla

Le Lac des Nonnes (Llac de les Monges)

Sous les rochers, avec les poissons et amphibiens pour hôtes, le lac des Nonnes est source d’une légende curieuse. En guise de châtiment divin pour avoir succombé aux tentations charnelles, les nonnes furent maudites et obligées à demeurer sous une forme animale dans ce mini-lac froid et obscur.

La cascade

Situé entre le lac des Nonnes, l’ermitage de Sant Martí et la zone de pique-nique, la cascade est accessible depuis l’arrière, le paysage de fond offrant l’un des panoramas les plus admirables du parcours, point d’orgue… et point final de la visite guidée. De toute évidence, les dimensions de la cascade dépendent de l’époque de l’année.

Après cinq minutes de marche, il y a une bifurcation : d’un côté, la zone de pique-nique ; de l’autre, le chemin en direction de l’ermitage de Sant Martí. Sur l’aire de pique-nique, se trouve une cafétéria où l’on vend les habituels snacks, ainsi qu’une aire de jeu pour les enfants.

L’ermitage de Sant Martí

Celui-ci date du IXe siècle et se situe à l’extrémité de la corniche du Fai et abrite une seule abside ; il donne un bon exemple de l’architecture romane de Catalogne.

La grotte des Tosques

Il s’agit de la plus ancienne des grottes du Fai. Ses formations rocheuses sont accessibles et peuvent être explorées… mais à condition – obligatoire – de porter un casque. Les escaliers d’accès sont étroits et glissants : il est donc déconseillé d’y entrer avec des enfants.

no images were found

Nota bene

A Sant Miquel del Fai, il est possible d’observer des travelinos, roches sédimentaires formées par la précipitation du carbonate de calcaire sur les plantes et les troncs. Par ailleurs, la promenade débute dans l’espace naturel de Sant Miquel del Fai et couvre les 7 kilomètres jusqu’au monastère même.

Infos pratiques

  • Horaires : du mardi au dimanche, généralement de 10h à 16h30. Plus de détails sur la page des horaires.
  • Tous les dimanches, un service de bus est assuré, faisant la liaison de Barcelona à Sant Miquel del Fai, en passant par Sant Feliu de Codines. Consultez la page de la compagnie Sagales ou téléphonez au (0034 902 13 00 14).
  • Tarifs : Adultes : 8€ ; Retraités : 6€ ; Enfants de 3 à 12 ans : 4€.
  • Site du monastère Sant Miquel del Fai.

(Reportage réalisé par Heidy Ruiz, et traduit de l’espagnol au français par Mikaël Faujour, avec quelques ajouts)

VOYAGER PAS CHERLa rédaction vous conseille :

Voyager avec 20 euros par jour, le guide
En savoir plus

Virginie - Vie Productive.com - Fontenay-aux-roses"Enfin un guide voyage qui démonte point par point la plus courante des excuses. Non, voyager ne coûte pas forcément cher ! "

Katy Chey - Communication et marketing - Londres"Voilà un guide pour voyager qui déborde de conseils avisés et malins ! Les bons plans qu’il contient s’adressent à tous voyageurs, expérimentés ou non"

Julien Valat - Blog Vitamin-e - Montréal, Canada"Ma première lecture de ton guide m’a enthousiasmée car tu y livres un réel tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux voyageurs"


Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :
Espagne
grottes et cavernes

Il n'y a pas encore de commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.