Un goût de passé : le restaurant Braga Permai, à Bandung

Bandung demeure, depuis l’ère coloniale néerlandaise, une destination touristique majeure de l’Indonésie. Réputée pour son climat doux, sa vue à couper le souffle, la ressemblance de son atmosphère avec les villes européennes, Bandung était surnommée « Parijs van Java » (c’est-à-dire la Paris de Java), par les Néerlandais. De cette époque, la Maison Bogerijen, restaurant de l’élite, constitue un témoignage.

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2012/10/indonesie-restaurant-braga-permai-bandung-700x420.jpg

A l’époque coloniale, située au milieu de l’avenue de Braga, la Maison Bogerijen était l’un des plus éminents restos de Bandung. Construit au milieu des années 1920 par la famille Bogerijen pour la population blanche de Bandung, qui était alors assez importante, ce restaurant était le lieu de prédilection pour les amateurs de la fine cuisine européenne. Il ne reste aujourd’hui plus grand chose de l’ambiance européenne d’alors : Bandung étant devenue une grande ville moderne, les vestiges de la période coloniale ayant été abandonnés.

Une escapade gastronomique à Bandung, qui reste l’une des destinations majeures du tourisme en Indonésie, se doit de passer par les nombreux restaurants du quartier Dago, qui offre une sélection de plats de qualité. Si la Maison Bogerijen est toujours présente, son nom a cependant changé : le restaurant se nomme maintenant Braga Permai. Le bâtiment lui-même a bien changé, de nombreuses rénovations réalisées depuis les années 1960 ayant modifié grandement l’allure de ce restaurant indonésien. Cependant, sa terrasse demeure, avec ses tables surmontées de parasols, qui donnent un cachet européen au Braga Permai, et d’où les clients peuvent contempler la remuante rue de Braga.

Façade du restaurant Braga Permai

Façade du restaurant Braga Permai

Un samedi matin, en 2010, j’avais décidé d’inviter des amis de Belgique à découvrir ce restaurant. A ma surprise, la terrasse était bondée, et l’intérieur du restaurant à peine moins. En effet, l’année d’avant, je m’y étais rendue un après-midi et étais restée, pendant au moins deux heures, la seule cliente. « Les affaires vont mieux à présent et nous recevons davantage de clients », me dit l’un des serveurs. Il faut dire que quelques changements ont été apportés : les plats servis sont plus généreux et les prix ont été abaissés de moitié.

En considérant rétrospectivement le développement du restaurant ces dernières années, je m’inquiétais qu’ils en viennent à fermer. Le restaurant avait perdu sa renommée. Mais cet après-midi, il m’était agréable de voir davantage de personnes y venir, comme si j’étais moi-même la propriétaire. Lors de ce dîner entre amis, le personnel s’est montré très serviable, voire amical. Le chef de rang, Edi Rukaedi, 51 ans, qui travaille au sein de l’établissement depuis plus de 30 ans, m’a dit que quelques modifications avaient été apportées au menu, afin de l’adapter au palais indonésien. Mais, afin de continuer à attirer les touristes étrangers de passage, quelques-uns des plats originaux que proposait le premier propriétaire ont été conservés. Hormis la nourriture occidentale, le restaurant propose en outre des plats indonésiens et chinois. Mes convives et moi-même avons donc passé un dîner où les saveurs européennes et orientales se côtoyaient.

Surtout, ce qui a fait la célébrité de Braga Permai jusqu’à ce jour, ce sont les pâtisseries et les crèmes glacées, dont le restaurant propose rien moins que 27 parfums différents. Parmi les pains et gâteaux, on trouve divers noms néerlandais, tels Botter Staff, Ontbijtkoek and Bokkepootjes. Ontbitjkoek, par exemple, est un gâteau commun du petit-déjeuner aux Pays-Bas au goût unique : il est épicé, avec notamment des clous de girofle, de la cannelle, de la noix de muscade ou encore ce que les Néerlandais nomment spekoek et les Indonésiens bumbu spekoek.

Il ne faut pas espérer retrouver au Braga Permai l’ambiance de l’époque coloniale, comme au Batavia Café de Jakarta. Mais ce restaurant, chargé d’histoire et situé sur la légendaire rue Braga, mérite bien une visite et ravira les gastronomes.

(traduction de puis l’anglais d’un article de 2010)

VOYAGER PAS CHERLa rédaction vous conseille :

Voyager avec 20 euros par jour, le guide
En savoir plus

Virginie - Vie Productive.com - Fontenay-aux-roses"Enfin un guide voyage qui démonte point par point la plus courante des excuses. Non, voyager ne coûte pas forcément cher ! "

Katy Chey - Communication et marketing - Londres"Voilà un guide pour voyager qui déborde de conseils avisés et malins ! Les bons plans qu’il contient s’adressent à tous voyageurs, expérimentés ou non"

Julien Valat - Blog Vitamin-e - Montréal, Canada"Ma première lecture de ton guide m’a enthousiasmée car tu y livres un réel tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux voyageurs"


Vous en voulez encore ?

Articles que vous allez aimer :
Indonésie
Pas encore d'article similaire

Vous aimeriez nous proposer un article similaire ? C'est par ici !

Il y a 1 commentaire

Ajoutez le vôtre

Note : vous n'obtiendrez pas de lien en venant commenter sur VDN. Inutile donc de venir spammer... Seuls les liens pertinents, en rapport avec le sujet seront publiés.

  1. Luna

    Bonjour, votre article donne vraiment envie de découvrir ce restaurant. J’ai des amis qui partent régulièrement en Indonésie. Ils pensent même s’y installer d’ici quelques temps. C’est clair que les photos que j’ai pu voir des différents endroits où ils sont allés sont absolument magnifiques. Un vrai paradis. Je vais leur indiquer ce restaurant, peut être qu’ils connaissent. A bientôt


Laisser un commentaire